Membres

Se connecter


Mot de passe perdu ?
Agenda
  • Mars 2015
  • Lun
  • Mar
  • Mer
  • Jeu
  • Ven
  • Sam
  • Dim
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Elargissement

Depuis 50 ans, l'UE poursuit une intégration de plus en plus poussée tout en accueillant de nouveaux membres. Depuis le premier élargissement de 1973, l'UE est passée de 6 à 28 membres. 

Politiques

Quelle est la politique de l'UE en matière d'élargissement ?


Depuis le premier élargissement de 1973, l'UE est passée de 6 à 28 Etats membres. Dernière entrée, la Croatie a adhéré à l’Union le 1er juillet 2013. Les enjeux institutionnels et géopolitiques de ce processus sont considérables : depuis 50 ans, l'UE poursuit une intégration de plus en plus poussée tout en accueillant de nouveaux Etats membres.

Actuellement, six pays sont officiellement candidats : la Turquie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, l’Islande, la Serbie, l’Albanie et le Monténégro. Trois pays ont ouvert les négociations (Turquie, Islande et Monténégro). Le Kosovo et la Bosnie Herzégovine sont candidats potentiels.

Voir une carte des élargissements de l'UE

Les pays candidats et potentiellement candidats bénéficient d'une assistance financière (aide de préadhésion) et de conditions favorables sur le marché unique, afin de faciliter leur intégration au sein de l'UE.

L’histoire des élargissements de l’UE [Touteleurope.fr]

Comment se déroule le processus d'adhésion ?


Tout pays candidat doit respecter un certain nombre de critères pour entrer dans l'UE. Il doit préparer son intégration en adaptant ses structures administratives. La perspective d'une adhésion est donc un puissant moteur de réforme.

L'adhésion à l'UE est un processus long. La demande est soumise au Conseil de l'UE, qui doit accepter à l'unanimité le lancement des négociations officielles. La Commission européenne examine ensuite la conformité du pays candidat aux 35 chapitres de la législation.

Lorsque les négociations de tous les chapitres sont closes, un projet de traité d'adhésion est adopté. Il doit être validé par le Conseil, la Commission et le Parlement. Il est alors signé par le pays candidat et les représentants des Etats membres.

Toutes les parties doivent alors ratifier le Traité selon leurs règles constitutionnelles. Le pays devient membre de l'UE à la date de l'entrée en vigueur du traité d'adhésion.                     


Les critères d'adhésion à l'UE ou « critères de Copenhague »


* Critère dit ‘politique’ : des institutions stables, garantes de la démocratie, de la primauté du droit, des droits de l'homme et de la protection des minorités.

* Critère dit ‘économique’ : une économie de marché viable et la capacité de faire face à la concurrence à l'intérieur de l'Union.

* Le respect et la transposition en droit national de ‘l’acquis communautaire’, c’est-à-dire l’ensemble des règles juridiques de l’Union européenne

Budget


11,6 milliards d'euros au titre de l’instrument d'aide de préadhésion pour 2014-2020

Pour en savoir plus

Commissaire européen en charge de l'élargissement et politique européenne de voisinage :
Johannes Hahn


Commission européenne :
Direction Générale Voisinnage et Elargissement
(DG NEAR)

Parlement européen :
Commission parlementaire Affaires étrangères (AFET)